Passer au contenu

Partagez cette histoire

11 septembre 2017

Première maison d’hébergement de longue durée pour jeunes LGBTQ

« J’ai 21 ans, mais en réalité, en années bissextiles, j’ai cinq ans et quart, affirme Chloe avec un petit sourire narquois. Mon anniversaire est le 29 février, c’est pourquoi je jouis d’une jeunesse spirituelle. »

Chloe est originale, dégage une image positive et a fait de Saskatoon son chez-soi. Elle fait partie de la communauté LGBTQ en pleine croissance et fait preuve d’une assurance qui n’est pas habituelle chez une personne de son âge. Mais le parcours a été long pour y parvenir.

À 6 ans, elle a été retirée d’une maison qu’elle partageait avec son père alcoolique et où elle a été victime de violence familiale. Chloe, qui s’identifie aujourd’hui comme une femme trans, a séjourné dans plus de 25 foyers d’accueil. Elle attribue ce fait à un manque de connaissance des problèmes liés aux LGBTQ.

« La majorité des foyers d’accueil sont destinés à un genre en particulier, et beaucoup de personnes n’ont vraiment jamais compris d’où je venais, se rappelle Chloe. À cette époque, je ne savais pas réellement qui j’étais. »

À l’école secondaire, Chloe a commencé à faire l’expérience de l’identité de genre. Elle a compris le concept d’être gai, mais elle savait au plus profond d’elle-même que ce n’était pas vraiment ce qu’elle était.

Chloe s’est mise à chercher de l’aide et un sentiment d’appartenance au sein du système scolaire. Elle ne les a pas trouvés et elle a quitté l’école rapidement, ce qui l’a mené à une période d’itinérance.

C’est durant cette période que Chloe a été mise au courant de OUTSaskatoon. Pilier de la communauté LGBTQ de Saskatoon, ce centre offre des services de soutien par des pairs, de counselling et de formation axés sur les jeunes. L’an dernier seulement, il y a eu 5 512 visites au centre de jour du groupe. Dans cet environnement sûr et inclusif, Chloe s’est épanouie.

« En travaillant avec le personnel, ça m’a permis de réfléchir sur l’orientation de ma vie et où je voulais aller », déclare Chloe. Elle a maintenant accès chaque semaine à la formation et aux ressources, aux programmes de sensibilisation, aux rencontres sociales et aux services de santé sexuelle expressément destinés aux allosexuels.

Un sondage mené par OUTSaskatoon en 2016 a permis de découvrir que 40 % des jeunes LGBTQ locaux avaient, à un certain moment de leur vie, été sans abri ou fait face à des obstacles au logement. Selon OUTSaskatoon, 20 à 40 % des sans-abri au Canada s’identifient comme étant allosexuels ou transgenres.

Pour répliquer à cette surreprésentation des personnes LGBTQ, OUTSaskatoon a collaboré étroitement avec des partenaires communautaires, à savoir Stewart Properties, afin de créer la maison Pride Home.

La maison Pride Home offre stabilité et soutien

Pride Home est la première maison d’hébergement de longue durée pour jeunes LGBTQ au Canada pour les personnes susceptibles de devenir des sans-abri. Exploitée par OUTSaskatoon, la maison de 5 chambres et 5 salles de bains logent les jeunes de 16 à 21 ans et dispose d’un mentor à temps plein sur place, Evan, qui offre des services de soutien aux résidents.

Evan est un témoignage du succès de OUTSaskatoon. Il a bénéficié des programmes du centre pendant plus de sept ans avant que l’on ne lui demande d’assumer un rôle de mentor rémunéré. Le style de mentorat d’Evan à la Pride Home est un prolongement du modèle de soins de OUTSaskatoon. « Les besoins de chaque personne sont différents, explique-t-il. Je travaille avec chacune d’entre elles pour trouver ce qui fonctionnera le mieux pour elles afin qu’elles puissent passer à la prochaine étape de la vie. »

Cette stratégie simple et efficace nourrit sa passion pour le travail. « Je le fais parce que j’adore voir les gens sortir de leur coquille, affirme-t-il. C’est gratifiant de savoir que j’ai aidé, même juste un peu, une personne à se rendre compte de son potentiel intérieur. »

Chloe ne vit pas à Pride Home, mais elle y a une amie qui y réside et qu’elle visite souvent. Elle a été témoin d’un changement positif dans sa façon de voir les choses.

« Pride Home est un endroit où les gens peuvent être écoutés et compris, souligne Chloe. La maison aide les gens à mieux s’épanouir, en tant que personne, pendant des périodes très difficiles de leur vie. »

Grâce au soutien continu de OUTSaskatoon et de la maison Pride Home, Chloe a presque terminé ses études. Elle a hâte d’explorer les possibilités de cheminement de carrière.

« Si vous avez un logement stable comme celui-ci, tout devient plus facile. Vous avez la chance de vous concentrer sur votre autonomie et d’autres objectifs, comme les études. J’aurais aimé vivre cette expérience il y a cinq ans. »

Les gouvernements du Canada et de la Saskatchewan ont fourni des fonds pour la maison Pride Home dans le cadre de l’Investissement dans le logement abordable.

Le gouvernement canadien a également versé une contribution pour les coûts accessoires aux termes du Programme de financement initial.